Vous êtes ici:

Multifactor Index Construction

Il existe traditionnellement deux approches différentes dans le domaine de l’investissement multifactoriel. L’approche bottom-up agrège les scores (= indicateurs normalisés) de différents facteurs en un score global et l’utilise pour la sélection et la pondération des titres. L’approche top-down construit elle un portefeuille séparé pour chaque facteur et combine ensuite les différents portefeuilles en un seul portefeuille agrégé.
 
Selon cet article de recherche, il n’existe pas de lien linéaire clair entre les scores et les rendements comme l’assume l’approche bottom-up. De plus, cette approche est plus sensible au data mining ainsi qu’au backfitting, ce qui signifie qu’une performance apparemment meilleure n’est en fait qu’un artefact statistique. Enfin, cette approche mène à une forte concentration dans un petit nombre de titres, ce qui augmente le risque du portefeuille.
 

Conclusion

Une approche bottom-up de l’investissement multifactoriel démontre certaines faiblesses par rapport à l’approche top-down. Il s’agit par exemple d’un data mining plus prononcé, une transparence réduite ainsi qu’une plus grande concentration du portefeuille.
 
Source: Amenc, Goltz & Sivasubramanian, The Journal of Index Investing, 2018
 
Impulse Finreon: page précédente · page suivante