Vous êtes ici:

Crowding, Capacity, and Valuation of Minimum Volatility Strategies

Les stratégies minimum volatility sont des approches Smart Beta qui visent principalement à courir le moins de risques possibles. Lors des 12 mois jusqu’à fin juin 2016, 7.8 Mia. USD ont été investis dans 17 ETF qui répliquent ce type de stratégies. Il s’agit de seulement 0.04% de la capitalisation totale des titres sous-jacents. La capacité de ces stratégies est importante puisque les fonds traditionnels et gérés activement tendent à surpondérer les titres qui possèdent une volatilité relativement élevée. Si l’ensemble de ces fonds gérés activement changeait leurs positions dans ces titres sur une allocation neutre, 600 Mia. CHF viendraient s’ajouter aux stratégies minimum volatility. Les auteurs concluent donc que les valorisations de mi-2016 de telles stratégies minimum volatility n’étaient pas particulièrement élevées en comparaison historique et qu’elles correspondaient à la surperformance de ces stratégies lors de phases de risque élevé.

 

Conclusion

Les stratégies minimum volatility n’étaient ni surévaluées ni proches de leur limite en termes de capacité. Les raisons invoquées sont claires. Premièrement, les fonds actifs présentent un biais important sur les titres à volatilité élevée qu’il est nécessaire de compenser dans un premier temps. Secondement, les valorisations lors de phases de marché marquées par une incertitude importante ont déjà été plus élevées d’un point de vue historique.
 
Source: Andrew Ang, Ananth Madhavan und Aleksander Sobczyk, The Journal of Index Investing, 2017
Finreon Impulse: Aperçu d'Impulse